Spotlight: Casimir Gboko, Enseignant Chercheur et Directeur des études à l'Ecole Supérieure d'Agronomie, l'Institut National Polytechnique Houphouët Boigny

Date: 6 December 2017

Related Project: Construction en synergie avec les milieux socioprofessionnels de masters innovants en agronomie durable en réseau dans 3 EES de l’Afrique de l’Ouest

Gboko Casimir, 32 ans, domicilié à Yamoussoukro, Enseignant Chercheur et Directeur des études à l'Ecole Supérieure d'Agronomie depuis Janvier 2012.

Pourriez-vous sous présenter  brièvement le projet dans lequel vous êtes implique?  
Le projet a objectif de créer des masters innovants dans trois Universités en Côte d'Ivoire, au Bénin et au Niger)

En quoi ce projet est il pertinent pour votre pays ?
Ce projet est pertinent parce qu'il a permis de créer des formations innovantes. En plus il  favorise la mobilité des étudiants dans les trois institutions impliqués. Pour mon institution, le projet permet de diversifier nos offres de formation.

 

Quel est votre point de vue sur le fait que le projet met en relation plusieurs pays ACP et UE?
Le maillage géographique a été bénéfique en ce sens qu'il à permis des échanges d'expérience entre les différentes institutions impliquées

Comment êtes vous venu a participer a ce projet ?
En ma qualité de Directeur des études à l'ESA, j'ai été associé d'office à ce projet.  

Comment êtes vous concrètement implique dans ce projet ?
J'ai été associé au projet dans la construction des offres de formation. A cet effet j'ai pris part à différentes réunions et un atelier au Bénin. J'ai été également en charge de la mise en œuvre de l'offre de formation (Master en AGRIBUSINESS) à l'ESA

Quelles sont vos attentes vis-à-vis du projet ?
Il y a très peu d'échanges de personnel et étudiants entre les institutions d'enseignement dans les pays de l'Afrique de l'Ouest . Ce projet à eu le mérite de résoudre cette problématique

Quel est l’impact du projet a votre niveau ?
Le projet à permis la création d'un master innovant en Agrobusiness à l'ESA. Cette formation est demandé par beaucoup de professionnels qui souhaite se perfectionner.
Le projet a permis de mener une enquête métier qui à impliqué divers entrepreneurs et entreprises agricoles. les résultats de cette étude ont été restitués à l'ESA. L'ESA à travers ce projet a ouvert et mise en œuvre depuis un an déjà une nouvelle formation en Agribusiness

 

Retour au Spotlight: Projet Magrinn